Les jeunes délaissent la drogue mais une autre addiction inquiète…

L’Université Libre de Bruxelles (ULB) a publié une enquête qui porte sur les addictions des jeunes de 12 à 20 ans en Communauté française. Un constat saute aux yeux: la drogue a de moins en moins la cote. Mais, parallèlement, la courbe de la consommation d’internet ou des jeux vidéo est en forte augmentation.

« Ils font plus attention à leur santé »

Cette enquête est effectuée tous les 4 ans par le service d’éducation-santé de l’ULB, qui propose un questionnaire anonyme aux élèves d’une centaine d’établissements primaires et secondaires de la Communauté française. Mais comment expliquer la chute, presque de moitié, de consommation d’ecstasy et de cannabis chez ces jeunes ? « Les jeunes commencent à prendre conscience qu’il faut faire attention. Bien que tous disent qu’ils savent où se procurer de la drogue, ils consomment de façon plus raisonnable. Ils font un peu plus attention à leur santé et c’est ça qui est important« , a expliqué Pascale Anceaux, directrice d’Infor-Drogues.

13 sur 100 sont 5h par jour devant un écran

On l’a dit plus haut: l’autre constat flagrant de cette enquête, c’est l’évolution de la consommation « multimédia ». Désormais, 13 élèves sur 100 avouent y consacrer au moins 5 heures par jour, alors qu’il y en avait que 7 quatre ans plus tôt. « Les parents doivent se rendre compte que si on a très peur pour les jeunes, les enfermer à la maison et les empêcher de sortir va les propulser devant la télé ou internet », a ajouté Pascale Anceaux.

Publicités