par Patrick Lemoine, qui est psychiatre, directeur médical international de la division psychiatrie du groupe Clinéa. Il est l’auteur de plusieurs ouvrages dont «Le Mystère du nocebo» (Odile Jacob, 2011).

Depuis une bonne quarantaine d’années (soit presque deux générations), l’usage «récréatif »du cannabis ne cesse de croître régulièrement dans la population française,
avec des âges d’initiation de plus en plus précoces chez les adolescents et même les préadolescents. Parallèlement à ce phénomène, il existe un véritable lobbying, souvent inconscient, et très souvent de type bobo, et certains groupes de pression tendentà faire penser au grand public que le haschich pourrait avoir des vertus thérapeutiques et que, de toute manière, il est beaucoup moins dangereux que le tabac pour les poumons et les artères, ce que les adolescents ne manquent pas de gober.
Mais qu’en est-il exactement? Quels …. Lire la suite