Chez les consommateurs de cannabis – 11/11/18

Pneumothorax spontané et emphysème pulmonaire 

Introduction

Si les complications pulmonaires du tabagisme sont bien connues, celles liées à l’usage du cannabis le sont moins.

Objectifs

Revue systématique sur les données concernant le pneumothorax spontané (PS) et l’emphysème pulmonaire chez les consommateurs de cannabis.

Sources documentaires

Medline sur la période 1980–2018 avec pour mots-clés : cannabis ou marijuana et pneumothorax ou emphysema (limites « Title/Abstract »). Parmi 97 articles, 42 résumés sélectionnés ont donné lieu à une double lecture aboutissant à retenir 20 études.

Résultats

Seize rapports de cas (8 avec PS) retrouvaient des bulles des lobes supérieurs chez les fumeurs mixtes (FM) de cannabis et tabac et chez les 2 fumeurs exclusifs de cannabis (FEC). Le risque de PS était accru chez les FM, mais pas chez les FEC. Chez des patients âgés de moins de 35 ans ayant un PS, l’incidence des bulles à la tomodensitométrie (TDM) thoracique était plus élevée chez les FM que chez les fumeurs exclusifs de tabac (FET). La TDM thoracique des patients ayant un PS ne montrait pas de différence significative concernant la prévalence, la localisation et le type d’emphysème entre les FM et les FET. La proportion de zones avec diminution de la densité pulmonaire était plus importante chez les FM que chez les non-fumeurs (NF), mais similaire chez les FET et les NF.

Conclusion

Les résultats suggèrent un effet toxique cumulatif du tabac et du cannabis sur le risque de PS et d’emphysème pulmonaire.

Source

Publicités