Coronavirus : Le confinement va-t-il nous rendre tous alcooliques ?

BOISSON De nombreux internautes ont augmenté leur consommation d’alcool depuis le début de la crise du coronavirus

Illustration de l'alcoolisme.
Illustration de l’alcoolisme. — Jaromoluk/Pixabay
  • Le confinement a tendance à augmenter la consommation d’alcool des personnes qui ont déjà cette habitude.
  • Et les whatsapéro, skypéros ou apéro-Facetime n’arrangent rien à la situation.
  • De nombreux internautes ont répondu à notre appel à témoignage et ont raconté le lien entre confinement et alcool.

Les Français semblent un peu trop portés sur la bouteille ces derniers temps. A l’heure où les whatsapéro, skypéros ou apéro-Facetime (comprendre apéritifs en visioconférence) remplacent les regroupements dans les bars, désormais interdits, une question se pose : va-t-on tous tomber dans l’alcool à cause du confinement ?

Alors que de plus en plus de messages s’amusent de la consommation un peu problématique des confinés depuis le début de la crise du coronavirus, faut-il s’inquiéter du foie de nos concitoyens ?

D’autant que la période d’isolement de la population pour éviter la propagation du virus n’est pas près de prendre fin : le gouvernement, après avoir donné un tour de vis aux mesures de confinement, a demandé l’avis de son conseil scientifique sur la suite à donner à cette mesure drastique.

Source