Celine Dion accuse «la culture de la drogue dans le showbiz»

DÉCÈS DE WHITNEY HOUSTON

Contactée par un show télévisé, Celine Dion – qui décrit Whitney Houston comme une source d’inspiration incroyable – a lancé un cri du cœur effrayé, en dressant un constat sur les stars mortes à cause de l’addiction.

C’est lors d’un entretien téléphonique avec l’émission «Good Morning America» que Celine Dion a dit: «c’est tellement dommage que les médicaments, les drogues, les mauvaises influences aient gagné. Ils ont pris les rêves, la vie, l’amour et le rôle de mère de Whitney Houston. Quand je pense à Elvis Presley, Marilyn Monroe, Michael Jackson et Amy Winehouse, à chaque fois nous avons perdu des gens qui prenaient des pilules pour se produire sur scène, pour tenir le coup, pour se réveiller ou pour dormir…».

La chanteuse de 43 ans a ensuite admis qu’elle avait très peur de cette «mode» de la drogue dans le showbiz. Elle a ajouté: «J’ai peur du show-business, des médicaments, de la drogue, j’ai peur de sortir, et c’est pourquoi je ne vais plus dans les soirées people.»

Commentaire ci dessous de Sophie Daoût : « Je me souviens de la chanson interprétée par Jane Birkin, “Ex fan des sixties”.
Elle fait la liste des morts de la drogue parmi les chanteurs des années 60!
Et aujourd’hui, la liste s’allonge encore: coup sur coup Mickaël Jakson, Amy Whinehouse et Whitney Houston..
Comment pouvons-nous continuer à être aveugles et sourds? »

Publicités

L’Isle-Jourdain. Journée de prévention alcool et drogue (La Dépêche.fr)

L'animation théâtrale a réuni sur scène intervenants et élèves./Photo DDM Sylvie Bizard.

L’animation théâtrale a réuni sur scène intervenants et élèves

Dans le cadre du comité d’éducation à la santé et à la citoyenneté du collège Louise-Michel, l’association Addict France a mené une action de prévention ludique et participative. Celle-ci, portée au sein du collège par Mmes Escalier-Marsol, professeur de SVT, Lamarque, infirmière scolaire, et Rigal, assistante sociale scolaire, avait pour objectif de sensibiliser les élèves de 4e aux problèmes récurrents de consommation excessive d’alcool et de substances psychotropes. Cette action concernait 90 adolescents et s’est déroulée sur toute une journée. Le matin avaient lieu des interventions sur une seule classe de 4e, avec une animation sur le thème « De l’ivresse à l’addiction ». Plusieurs ateliers ont été mis en place sous forme de groupes qui ont abordé une thématique différente et présenté au reste de la classe le fruit de leur réflexion. L’après-midi était consacrée à l’animation théâtrale pour toutes les classes ; elle a débuté par une 1re partie consacrée à des témoignages, suivie de notions d’alcoologie et d’une partie théâtre interactif où les élèves ont été conviés à monter sur scène et à improviser, avec les intervenants d’Addict, sur les thèmes : « La biture express », « Le coma éthylique », « La difficulté de dire non », « L’alcool et le viol » et « Cap, t’es pas cap », le tout ponctué par les explications techniques de Laurent, l’alcoologue d’Addict. Les messages délivrés à tous ces jeunes étaient : « Sois acteur de ta liberté, utilise ton libre arbitre, nous allons t’aider à connaître tous les pièges de ces substances, sensibilise tes camarades… ». La forte participation des élèves, leurs questions, leurs rires, leurs silences et leur implication sont autant de messages optimistes pour les adultes qui se mobilisent pour tenter de les armer contre ce fléau. SOURCE