Recherche

Date

16 décembre 2017

Comparez votre consommation d’alcool avec celle de tous les autres pays du monde

photo 1

Êtes-vous du genre à ne consommer qu’une quantité infime d’alcool ? Au Koweït, la moyenne par habitant est de 0,1 litre d’alcool pur par an. C’est le pays avec la moyenne la plus basse. En Biélorussie, par contre, l’on monte jusqu’à 17,5 litres d’alcool pur par an. C’est la moyenne la plus haute. Et vous, où vous situez-vous ? Pour le savoir, il suffit de cliquer ici. Le site de la BBC a mis au point un programme qui vous permet de découvrir à quelle partie du monde ressemble votre consommation d’alcool.

Pour vous tester, il vous suffit d’indiquer votre consommation d’alcool lors de la semaine écoulée. Pas de tricherie !

Sachez, par exemple, que le Belge consomme en moyenne 11 litres d’alcool pur par an. Se répartissant comme suit : 5,4l de bière, 4l de vin et 1,5l d’« autres ». Notre Royaume se situe plutôt dans les hautes sphères de la consommation d’alcool !

Plus la couleur est foncée, plus la consommation d’alcool est importante par habitant.
Plus la couleur est foncée, plus la consommation d’alcool est importante par habitant.

Le programme se base sur les données recueillies par l’OMS, l’organisation mondiale de la santé. Pour éviter des problèmes de santé dus à l’alcool, les indications officielles en Grande-Bretagne recommandent de ne pas consommer plus de 14 unités par semaine. Sachant, par exemple qu’un shot d’alcool fort correspond à une unité. Et qu’une bière classique tournant autour de 5 % d’alcool coûte déjà 2,8 unités.

Source

Alcool : comment la taille du verre influe la consommation

Publié par Audrey Vaugrente, journaliste santé le Vendredi 15 Décembre 2017 

Les verres de grande taille favorisent une surconsommation d’alcool, d’après une étude. La limiter pourrait préserver la population.

Un vin chaud pour se réchauffer, un moelleux  pour accompagner le foie gras ou le saumon… Les raisons de s’enivrer ne manquent pas en fin d’année. Mais que ce soit pour de grandes occasions ou au quotidien, nous buvons plus aujourd’hui que par le passé.

C’est peut-être dû à la taille des verres, suggère une étude parue dans l’édition de Noël du BMJ, qui rassemble des études décalées. Au Royaume-Uni, la dose d’alcool ingérée a doublé depuis les années 1980. Une progression pour le moins effrayante.

Mais une autre évolution a attiré l’attention des chercheurs de l’université de Cambridge (Royaume-Uni) qui signent ces travaux. En 300 ans, la taille moyenne du verre de vin a été multipliée par sept. La capacité de stockage est passée de 66 ml, en 1700, à près d’un demi-litre en 2017. Et le rythme s’est accéléré de manière notable depuis les années 1990.

La fin des verres XL ?

A l’origine de ce phénomène, la demande faite par les Etats-Unis de proposer des verres de plus grand volume. De fait, qui n’a pas en tête les ballons de vin rouge disproportionnés servis dans les séries télévisées ?

Les bars et restaurants auraient eux aussi profité de cette opportunité pour augmenter leurs ventes. Une étude menée en 2015l’a montré : plus les verres sont grands, plus les doses d’alcool ingérées sont élevées. Par rapport aux tailles standard, les formats « XL » sont associés à une vente d’alcool supérieure de 9 %.

Ce scénario est d’autant plus probable que, récemment, l’alcool est devenu financièrement plus abordable au pays de Sa Majesté. Pour baisser la consommation, il faudrait donc inciter les fabricants à réduire le format de leurs verres… et pourquoi pas des bouteilles ?

La France boit moins

La forme des chopes pourrait aussi aider à limiter la vitesse d’absorption de l’alcool. L’université de Bristol (Royaume-Uni) a, en effet, montré que les gobelets évasées ont tendance à se vider plus vite. En revanche, les verres droits tiennent plus longtemps.

Au-delà de leur aspect amusant, ces travaux abordent un sujet plus sérieux. Car la consommation d’alcool est le 7e facteur de mort prématurée dans le monde. Contrôler les volumes servis pourrait bien être une arme efficace. En France, où la taille des verres est standardisée, le volume ingéré par an et par habitant a reculé de deux litres depuis 2000.

Source

Délinquance observée dans son quartier ou son village : alcool et drogues pointés du doigt

rapport-ondrp_2017-12_princ_300x115.png
Le rapport annuel 2017 de l’Observatoire national de la délinquance et des réponses pénales (ONDRP) vient de paraitre. Il fait le point chaque année, sur l’état de la criminalité en France en regroupant les premiers résultats de l’année en cours de l’enquête de victimation « Cadre de vie et sécurité » (CVS) et des analyses synthétiques de données issues de sources administratives et privées. Une partie de cette enquête est consacrée au sentiment d’insécurité, aux préoccupations sociétales et à l’observation de certains phénomènes de délinquance.

Dans ce contexte le phénomène le plus fréquemment observé est celui de la consommation exagérée d’alcool : plus d’une personne sur cinq de 14 ans et plus a déclaré avoir observé ce phénomène (21 %). Dans le détail, 8 % ont dit que cela arrivait « souvent » et 13 % « de temps en temps ».
La part de la population qui observe « souvent » ou « de temps en temps » des phénomènes de consommation ou de trafic de drogue est estimée à 17 %.
Enfin, un peu moins de 3 % des personnes ont dit avoir observé de la prostitution dans leur village ou leur quartier et 2 % ont confié avoir été indirectement témoins d’autres trafics (recel de voitures ou de deux-roues, de matériel électronique ou de tout autre trafic en dehors de celui de stupéfiants).

Par ailleurs, la fréquence d’observation est corrélée au lieu de vie. Ainsi, plus la zone d’habitation est densément peuplée plus ces phénomènes sont rapportés.

Cette enquête renforce le besoin d’une politique gouvernementale impulsée par la MILDECA visant à renforcer la réglementation et son application en matière de vente d’alcool et de lutte contre l’offre illicite de drogues, développer des actions de prévention pour la tranquillisation de l’espace public et mieux prendre en compte la vie nocturne festive.

Source

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :