Melania Trump soutient les jeunes face à la drogue

Paris Match|Kahina Sekkai

  • Melania Trump 13

    Melania Trump a récompensé Andrea Marquez lors du forum du CADCA à Oxon Hill, dans le Maryland, le 7 février 2019.

    Mandel Ngan / AFP

  • Melania Trump 12

    Melania Trump a récompensé Fatima Rashid lors du forum du CADCA à Oxon Hill, dans le Maryland, le 7 février 2019.

    Mandel Ngan / AFP

  • Melania Trump 9

    Melania Trump a récompensé Stevi Johnson lors du forum du CADCA à Oxon Hill, dans le Maryland, le 7 février 2019.

    Mandel Ngan / AFP

Jeudi, Melania Trump est allée à la rencontre de jeunes qui œuvrent au sein d’une organisation de lutte contre la drogue.

Une première sortie en solo depuis la fin du «shutdown». Jeudi, Melania Trump s’est rendue dans le Maryland, dans les locaux du Community Anti-Drug Coalitions of America’s Youth Initiative, à la rencontre des «leaders de demain» qui luttent activement dans la prévention contre la drogue et le combat contre l’addiction, à des échelles locales. Elle a remis des prix à quatre jeunes activistes, venus de Californie, du New Jersey, de l’Oklahoma et du Texas.

Ce déplacement a été réalisé dans le cadre de son initiative «Be Best», qui s’implique notamment dans la crise des opiacés qui frappe les Etats-Unis. Deux jours auparavant, au discours sur l’état de l’Union prononcé par Donald Trump, la First Lady avait d’ailleurs invité Ashley Evans, une ancienne toxicomane qui va bientôt récupérer la garde de sa fille après avoir bénéficié de l’aide d’une association locale de l’Ohio pour sortir de la drogue. Melania Trump s’est ensuite rendue au Bureau de la politique nationale de contrôle des drogues, où elle a assisté à une présentation de la situation actuelle.

«En tant que First Lady, j’ai tenu dans mes bras des bébés souffrant du syndrome d’abstinence néonatal, une conséquence de l’addiction aux opiacés chez les femmes enceintes. J’ai rencontré des mères qui ont perdu leurs enfants à cause de l’addiction à la drogue», a déclaré Melania Trump, qui a voulu envoyer un symbole positif : «La guérison est possible».

Publicités

Dépendance au cannabis : comment décrocher ?

L’addiction au cannabis touche de plus en plus de jeunes adultes, surtout quand ils ont commencé dès l’adolescence. Aujourd’hui, des consultations spécialisées les aident à décrocher.

Voir la vidéo

 En 2018, près d’un adulte sur deux a déclaré avoir déjà fumé du cannabis au cours de sa vie, ce qui en fait la substance illicite la plus consommée. Si on parle souvent de drogue « douce », on estime qu’un quart des usagers présentent un risque élevé de dépendance. Les médecins observent également un phénomène inquiétant : l’augmentation de l’âge des consommateurs. Le cannabis ne se limite plus à l’adolescence.

Lorsque la consommation de cannabis devient une addiction et a des conséquences physiques et psychiques, les services d’addictologie peuvent proposer un sevrage. Dans un environnement protégé et entouré de professionnels de santé, en simple consultation ou lors d’un séjour de trois semaines, le patient prend généralement conscience de son addiction et apprend à résister aux tentations.

Source