Recherche

Date

24 janvier 2023

Un membre du CNPERT à l’honneur

cliquez sur le titre pour agrandir l’image

Le Président Goullé et sa fille ainée lors de la séance inaugurale


Depuis longtemps vice –Président du CNPERT, co-éditeur du blog drogaddiction.com le Professeur Jean-Pierre Goullé a été récemment élu Président de l’Académie nationale de médecine.

Nous lui adressons toutes nos félicitations pour cette nouvelle distinction qui récompense et souligne son activité inlassable et efficace.


Toxicologue de stature internationale, il a dans son discours inaugural, précisé les orientations qu’il compte donner à son mandat.

Bien évidemment, la lutte contre les drogues et le traitement des toxicomanes font partie de ses priorités, soulignant les dangers des toxiques « classiques » tabac, alcool, cannabis mais aussi ceux qui arrivent, substances organiques de synthèse très puissantes, difficiles à déceler et distribuées par des circuits très protégés .


Son discours a été entendu puisque différentes personnalités conseils de nos dirigeants étaient venues l’écouter.

On peut espérer que son message sera retenu.
Nous souhaitons à notre ami tout le succès qu’il mérite dans ses nouvelles fonctions et l’assurons de tout notre soutien.


Jean-Paul Tillement

L’alcool est dangereux dès le premier verre confirme le Canada

Le Centre canadien sur les dépendances a publié en janvier 2023 de nouvelles recommandations concernant la consommation d’alcool et la dangerosité pour la santé. Des recommandations bien plus restrictives que celles habituelles : l’alcool y est jugé dangereux dès le premier verre, quelle que soit la boisson consommée.

Le seul moment où l’alcool n’est pas dangereux… c’est quand il n’est pas bu

L’alcool est dangereux dès le premier verre confirme le Canada

Le rapport publié par le Centre canadien des dépendances présente une évolution dans les recommandations. Une évolution qui découle de celle de la science. « La recherche montre qu’aucune quantité ou type d’alcool est bon pour la santé », précise-t-il. « Cela ne dépend pas du type d’alcool, vin, bière, cidre ou spiritueux. »

Outre le type de boisson alcoolisée, l’âge, l’ethnie, le genre, le sexe ou le style de vie du consommateur n’influencent pas sur la possibilité que l’alcool ne soit pas dangereux pour la santé. Et le Centre canadien sur les dépendances va plus loin : ses recommandations parlent de consommation hebdomadaire, et non quotidienne. Et c’est ainsi que le verre de vin quotidien se retrouve en réalité parmi les modes de consommation les plus dangereux.

Un risque pour la santé dès un verre par semaine

Les nouvelles recommandations sont donc claires : il ne faut pas boire d’alcool. Le risque minimum pour la santé est franchi dès le premier verre hebdomadaire, bien que un à deux verres représentent un risque limité.

Entre trois et six verres par semaine, le risque pour le consommateur est « modéré ». Cette consommation augmente le risque de développer plusieurs cancers, dont le cancer du sein et le cancer du colon.

Le risque maximum est atteint dès 7 verres par semaine, soit un verre par jour. Une telle consommation d’alcool entraîne d’importants risques pour la santé et l’augmentation des crises cardiaques et autres maladies cardio-vasculaires.

Source

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :