Confucius contre la toxicomanie

L’ouverture d’un Institut Confucius dans un centre de désintoxication obligatoire de Jinan, la capitale provinciale, a lancé un débat sur la façon dans la philosophie antique chinoise peut aider à traiter la toxicomanie.

Le confucianisme prône des valeurs, comme les liens familiaux, les devoirs filiaux et le respect mutuel, dont les autorités pensent qu’elles pourraient avoir un impact positif sur les personnes en cours de traitement.

Selon Wang Daqian, le secrétaire général de la China Confucius Foundation à l’origine de l’Institut Confucius : « Le confucianisme aidera les toxicomanes à renforcer leur confiance dans la désintoxication et à rebâtir leur monde spirituel ». Les autorités espèrent que cette philosophie antique aidera les toxicomanes à changer leurs perceptions et leurs comportements, afin qu’ils puissent « se débarrasser complètement de leur addiction à la drogue et réintégrer la société ».

Dans une salle de lecture de l’Institut, les toxicomanes peuvent étudier autours d’une longue table. Un portrait de Confucius est accroché au mur, avec deux rouleaux présentant des inscriptions prônant la bonne humeur, l’amour, le respect, la frugalité et l’humilité.

L’un des toxicomanes explique : « En dehors de la lecture, il est également possible d’apprendre la calligraphie. Plus on apprend, plus on peut ressentir une sensation profonde de calme. »

La calligraphie nécessite des gestes méticuleux et attentifs. Selon Cui Dongzheng, le directeur adjoint du centre, elle peut aider à « purifier l’âme des toxicomanes ».

A Jining, dans l’Institut Confucius d’un autre centre, les toxicomanes ont accès à des salles de classe, une bibliothèque et un centre de calligraphie. Le centre incorpore la culture confucéenne de « toucher émotionnellement ».

Un toxicomane de 24 ans, nommé Zhang, a dans ses mains Les Entretiens de Confucius. Il raconte : « Depuis que j’ai quitté l’école, je n’avais jamais retouché à un livre et je pensais que ce n’était pas si grave de prendre de la drogue. Aujourd’hui, je vois le mal que ça fait et je suis déterminé à m’en débarrasser. »

Sui Shanjian, le directeur du centre, estime qu’il est facile pour les toxicomanes d’arrêter la drogue « physiquement », mais difficile d’arrêter « psychologiquement » : « Il est courant de voir les toxicomanes replonger après leur cure de désintoxication. »

Mais le confucianisme – qui prône l’introspection et la responsabilité – construit de manière effective un « mécanisme d’impulsion », qui aide les anciens toxicomanes à éviter la drogue.

Une série de concours de calligraphie, de conférences culturelles et de concours d’élocution ont été organisés dans le centre, renforçant la volonté des patients de se débarrasser de leurs addictions.

Grâce à l’éducation confucéenne, de nombreux anciens toxicomanes sont devenus plus confiants et moins violents.

« Certains toxicomanes ne pesaient que 45 kg, lorsque nous les avons reçus. Mais après deux à trois mois d’une telle éducation, beaucoup ont repris du poids », explique un responsable.

Avec plus de trois millions de toxicomanes recensés, la Chine doit faire face à la lourde tâche de combattre la toxicomanie, explique Qi Yan’an, le directeur adjoint du Département de la Justice du Shandong.

Pour Wang Daqian, derrière chaque toxicomane, il y a « un manque d’amour et de responsabilité ».

« Comme le dit un proverbe chinois :  »Il est facile d’attraper le voleur dans les montagnes, mais il est plus dur d’attraper le voleur dans son cœur. » J’espère que les toxicomanes en cure de désintoxication pourront apprendre la culture traditionnelle, afin de cultiver leurs propres valeurs et de devenir une bonne personne pour leurs familles et notre société. »

Source

Publicités

Ecrire un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s