Peut-on lutter contre les toxicomanies ? Oui, des actions concrètes à développer

Différents media militent pour la dépénalisation du cannabis ou, pire encore, pour sa légalisation considérant que la lutte pour limiter ses méfaits n’a pas donné les résultats escomptés. Maintenir l’interdiction serait donc un combat perdu d’avance.

De nombreuses actions prouvent le contraire, nous en avons présenté trois que je rappelle ici.

Elles s’appliquent à des stades d’exposition différents montrant que l’on peut agir à tous les stades d’une toxicomanie, pour la prévenir, la limiter et en sortir.

  La prévention avec le modèle scolaire suédois « la lutte contre la drogue commence à l’école.. » actualités, lettre N°12 du CNPERT

  L’intervention précoce avant ou au tout début d’une dépendance. L’initiative de J.Dintras et de A.Pichat est originale : des consultations en libre accès où sont proposés un bilan de consommation, des informations, des conseils et éventuellement des orientations médicales.

  Le traitement médico-psychologique d’une toxicomanie constituée telle que le décrit S.Lebigot dans son livre « Cannabis, ce que les parents doivent savoir.. » et que tout le monde devrait avoir lu.

Le combat n’est pas perdu, au contraire. Voici des actions positives qui sont à diffuser largement. Nous continuerons de vous en informer.

                                                                                                           Jean-Paul Tillement

Publicités

Ecrire un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s