Amy Winehouse et le problème avec l’alcool

Finalement, le rapport d’autopsie d’Amy Winehouse a révélé qu’elle avait été tuée par l’alcool. Pour the Guardian, c’est le funeste rappel que l’alcool est tout aussi dangereux que les drogues dures : »C’est une idée stupide de croire que l’addiction aux drogues est d’une certaine manière différente de l’addiction à l’alcool.

Le problème reste la dépendance, et l’idée qu’une relation abusive avec l’alcool légal est moins grave que l’abus de drogues illégales est une de ces distinctions fausses qui seraient au moins affligeantes si elles n’étaient pas si dangereuses.

Les parents de Winehouse, juste après sa mort, ont dit combien ils étaient fiers qu’elle soit parvenue à vaincre les drogues. Bien qu’inquiets par la fragilité de son sevrage à l’alcool, ils semblaient ne pas être conscients que sa consommation régulière était en tout point tout aussi dangereuse que sa consommation de drogue avant qu’elle n’accepte le principe d’une intervention extérieure.

Qui peut les blâmer, quand notre culture est largement orientée à croire que les drogues tuent, et doivent être interdites, alors que l’alcool est un impératif au moindre évènement collectif ? »  Source 

Publicités

2 Replies to “Amy Winehouse et le problème avec l’alcool”

Ecrire un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s