Amphétamines

Les substances stimulantes de type amphétamine (ATS) sont en train de devenir la catégorie des drogues les plus utilisée dans le monde, après le cannabis, devant l’héroïne et la cocaïne. Contrairement aux stupéfiants issus de plantes, les ATS sont aisés à fabriquer et se révè lent fort rentables pour les trafiquants.

L’Asie du Sud-Est est la région la plus touchée par la prolifération des ATS, présentées sous des formes pharmaceutiques telles que des comprimés. Le nombre de ces unités de consommation saisies par les services de surveillance (douanes, polices) a fortement augmenté au cours des dernières années (133 millions en 2010). Des laboratoires clandestins voient également le jour en Amérique latine, en Afrique de l’Ouest et en Europe.

L’ONUDC s’inquiète d’autre part d’une tendance grandissante en Asie de l’Est et du Sud-Est des consommateurs de drogue à s’injecter les ATS, avec des conséquences évidemment dangereuses pour la santé.

Publicités

Ecrire un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s