Le Dr Gilles Lecoq délégué au sein de la MILDT

gilles-lecoqLe poste de délégué au sein de la Mission interministérielle de lutte contre la drogue et la toxicomanie (MILDT) a été officiellement confié à Gilles Lecoq, suite à la publication d’un arrêté paru au Journal officiel (JO) du 13 janvier. La MILDT, présidée depuis septembre 2012 par Danièle Jourdain-Menninger (lire notre sujet du 12/09/2012), avait annoncé dès le 15 janvier cette nomination (lire notre synthèse du 04/02/2013).

Gilles Lecoq a mené une première carrière de pédiatre, avant de passer le concours de l’École nationale d’administration (ENA). Chargé de mission auprès du sous-directeur du système de santé et de la qualité des soins, puis chef de ce bureau à la Direction générale de la santé (DGS) du ministère des Affaires sociales en 1995, il a conseillé le secrétaire d’État à la Santé et à la Sécurité sociale Hervé Gaymard en 1996.

Chargé de mission puis directeur adjoint de la direction générale des laboratoires et des contrôles de l’Agence du médicament en 1998-1999, il part ensuite, en 1999, comme directeur du département de l’information, de la recherche, de l’évaluation et de la qualité à l’Assistance publique – Hôpitaux de Paris (AP-HP). Il conseille le ministre de la Santé, Jean-François Mattei en 2002, avant de rejoindre l’IGAS.

Conseiller technique, chargé de la mise en œuvre des plans d’alerte et des programmes de prévention, et des questions liées à la maladie d’Alzheimer, au cabinet de la secrétaire d’État aux Personnes âgées Catherine Vautrin en 2005, il a aussi travaillé avec le ministre de la Santé et des Solidarités, Xavier Bertrand, puis avec son successeur, Philippe Bas.

Publicités