La « drogue zombie » est arrivée en Belgique

17/05/17 –

Un homme erre dans une rue du quartier d’Harlem, à New York, après avoir consommé du cannabis synthétique. © afp.

Une drogue particulièrement dangereuse, appelée vulgairement « drogue zombie » en raison de ses effets dévastateurs sur le consommateur, a fait son apparition en Belgique, relate la Dernière Heure. Une victime a été hospitalisée.

Nous vous en faisions part il y a quelques semaines: la ville de Manchester, dans le nord de l’Angleterre, s’inquiétait de la propagation d’une drogue particulièrement dangereuse sur le marché. Cette drogue, censée reproduire les effets du cannabis, est aussi connue sous le nom de marijuana synthétique. Ce produit transforme certains de ses consommateurs en véritables zombies, lesquels errent et s’écroulent dans les rues, ont constaté les autorités mancuniennes.

« 100 fois plus puissants que le THC »
Aux Etats-Unis, cette drogue s’est fortement répandue depuis 2015. Le cannabis synthétique peut ressembler à première vue à de la marijuana naturelle mais il est parfois addictif et mortel en raison de la forte concentration de produits destinés à imiter le tetrahydrocannabinol (THC), le principe actif qui fait planer. L’effet de ces produits chimiques sur les récepteurs cérébraux peut être « 100 fois plus puissants que le THC« , expliquait à l’époque à l’AFP Marilyn Huestis, chercheuse à l’Institut National américains sur l’abus des drogues.

Alerte
La « drogue zombie » a officiellement débarqué en Belgique. « Une alerte a été lancée à propos de cette substance sur la base d’un testing par Modus Fiesta » confirme le ministre wallon de la Santé Maxime Prévot (cdH).

Un consommateur a envoyé un échantillon qui s’est avéré être du cannabis synthétique, rapporte la Dernière Heure.

Overdose
Principal danger: le risque d’overdose, bien plus grand que celui encouru en consommant d’autres drogues plus répandues. En effet, à peine 2mg de cannabis synthétique suffisent pour provoquer une overdose lorsque 50mg de speed ou de cocaïne sont nécessaires pour obtenir pareil effet, précise à nos confrères Michaël Hogge de l’observatoire Eurotox.

En cas de surdosage, le consommateur de marijuana synthétique peut se montrer agressif, paranoïaque, avoir des hallucinations ou encore des pertes de conscience, indique M. Hogge.

Une victime hospitalisée en Région bruxelloise
Toujours selon la Dernière Heure, la « drogue zombie » aurait déjà fait sa première victime en Région bruxelloise et aurait été hospitalisée.

Disponible sur le net, ce produit arrive principalement en Belgique via l’aéroport de Liège. Un producteur aurait été par ailleurs détecté à Ypres, en Flandre-Occidentale.

Source

Publicités