Des jeunes sensibilisés aux dangers de la conduite sous l’emprise d’alcool et de drogues

Clermont-Ferrand: Par Lauriane Havard, France Bleu Pays d’Auvergne

Mercredi 24 mai 2017 à 7:30

300 jeunes clermontois écoutent les explications du policier Frédéric Frisco
300 jeunes clermontois écoutent les explications du policier Frédéric Frisco © Radio France – Lauriane Havard

Des élèves du CFA BTP et de l’Institut des métiers de Clermont-Ferrand ont participé hier matin aux « Rencontres MAAF ». Depuis 2002, MAAF Assurances organise ces réunions pour faire de la prévention auprès des jeunes adultes.

Dans un des grands amphithéâtres de Polydôme, 300 élèves se sont rassemblés pour écouter les explications de Frédéric Frisco, auparavant policier à la brigade des Stups dans la région parisienne, aujourd’hui chargé de la prévention pour la Police Nationale. Un film a d’abord été projeté pour marquer les esprits. Il mettait en scène des situations concrètes où des personnes consomment de l’alcool et du cannabis avant de prendre le volant. Le verdict est clair, l’ensemble de ces substances altèrent les réflexes.

La consommation de cannabis en forte hausse chez les jeunes - Radio France
La consommation de cannabis en forte hausse chez les jeunes © Radio France – Lauriane Havard

Une banalisation du cannabis

Sur plus de 3000 personnes tuées sur les routes en 2016, 873 ont consommé de l’alcool ou des drogues. Les policiers constatent de plus en plus une banalisation de la consommation de cannabis. Frédéric Frisco se rappelle d’un souvenir qui l’a marqué: « On a eu le témoignage d’un jeune qui prenait de la cocaïne, de l’héroïne, il a fait des cures de désintoxication et il nous disait la seule chose que je n’arrive pas à stopper c’est le cannabis«  Pour lui, le fait que l’on nomme le cannabis  » une drogue douce » est une aberration.

Toute la semaine ça devient une dépendance, j’en ai besoin par exemple pour me réveiller

Au fur et à mesure de la conférence, le policier explique en détails la composition et les conditions dans lesquelles sont fabriquées ou cultivées les drogues (cocaïne, cannabis…). Certains jeunes ont été très surpris de découvrir que l’on fabrique de la cocaïne avec, par exemple, de l’éther, du kérosène ou encore de l’ammoniaque. D’autres, en revanche, sont davantage informés, comme Florian qui est apprenti cuisinier. « On sait tous ça, on sait quand du cannabis est meilleur qu’un autre… Dans la restauration je vois des gens qui consomment beaucoup. Un collègue m’a fait goûter des trucs et après toute la semaine ça devient une dépendance, j’en ai besoin par exemple pour me réveiller ou des trucs comme ça« .

Le policier Frédéric Frisco espère que ce type de rencontres fait prendre conscience aux jeunes du danger qu’ils courent en consommant des stupéfiants ou de l’alcool, surtout si ils conduisent après. La mortalité routière est la première cause de décès chez les jeunes. « On ne peut pas avoir 100% de réussite, mais si on en a 20 ou 30% qui se sont dits, bon là j’ai appris des choses et je ferai plus attention, c’est déjà ça de gagné ».

Clermont-Ferrand était la dernière ville-étape de la tournée des 15 « Rencontres MAAF ». Elles reprendront en septembre prochain pour la rentrée scolaire.

Source

Publicités

Ecrire un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s