MORT ROBIN WILLIAMS : UNE VIE PLACÉE SOUS LE SIGNE DE LA DROGUE ET DE L’ALCOOL

L’acteur Robin Williams est mort. Alcoolique et drogué, il a lutté toute sa vie contre les addictions…

L’acteur Robin Williams est mort des suites d’une asphyxie, asphyxie qui aurait été provoquée par la volonté de la star de mettre fin à ses jours selon la police qui a retrouvé le corps de Robin Williams dans son appartement de R en Californie.

Un acteur rongé par les addictions

Si la mort de Robin Williams, 63 ans, est une triste surprise, les raisons qui ont peut-être guidé son geste désespéré ont en revanche un peu plus claires, en effet, la star au quatre Golden Globes et à Un Oscar luttait depuis des decennies contre ses addictions à la drogue et à l’alcool.

20 ans de sobriété balayés

La star était très ouverte sur ses addictions et n’hésitait pas à se confier afin de montrer l’exemple à ne pas suivre. Alors qu’il avait arrêté de boire de l’acool après la naissance de son fils aîné, un tournage en solitaire en Alaska l’a fait replonger après 20 ans de sobriété.

Il a raconté à ce sujet au Guardian : « J’étais dans une petite ville retirée du monde et je n’ai pensé qu’à une chose : boire, et je me suis dit « peut-être que la boisson m’aidera à me sentir moins seul ». C’est la pire chose que j’ai faîte de ma vie. » Après la première gorgée, Robin Williams a dit se sentir mieux et réchauffé, mais la seconde d’après, il a réalisé qu’il était retombé dans la spirale de l’alcool…

Après une une cure en 2006, Ribin Williams fait des allers-retours dans les centres jusqu’à la dernière, qui datait de juillet 2014.

La cocaïne a aussi pourri sa vie

Robin Williams se droguait dans les années 70 et 80. Mais, comme il l’a confié au magazine People, la disparition de son ami John Belushi à cause d’une overdose, l’a aussi aidé à se sevrer. La star déclare : « La cocaïne m’aidait à me calmer mais la tragique disparition de John m’a fait peur. En plus, j’allais devenir père… »

Source

Publicités