Les décès par surdose par le Pr JP Goullé

En Europe, on dénombre chaque année  6 200 décès par sur dose de drogue. Ils représentent 3,4 % des décès chez les 15-39 ans, parmi lesquels les opioïdes sont responsables de 66 %des surdoses mortelles 

En France, le dispositif DRAMES (Décès en Relation avec l’Abus de Médicaments et de Substances), qui n’a pas vocation à être totalement exhaustif, renseigne de manière détaillée sur les substances impliquées dans les décès liés à l’usage abusif de substances psychoactives

En 2013, parmi les opioïdes, seuls ou en association, la méthadone est
mise en cause dans 39 %des décès, l’héroïne avec 57 décès, soit un par semaine, dans 19 % des cas et la buprénorphine dans 16 % des issues fatales. Le cannabis est impliqué dans une part plus grande de décès que la cocaïne (11 % versus 9 %) (ANSM, 2015).

Le signalement des décès par cannabis est de plus en plus important du fait d’une sensibilisation des experts à la toxicité cardiovasculaire du cannabis
(infarctus, accident vasculaire cérébral) [20].

Référence 20 :
[20] Conséquences sanitaires. Rapport national 2015 à l’Observatoire européen des drogues et toxicomanies par le point focal français du réseau REITOX (réseau européen d’information sur les drogues et toxicomanies). 2015;26 pp.

Publicités

Ecrire un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s