31 jours sans alcool ; vous êtes prête à relever le challenge ? On parie que oui quand vous connaîtrez tous les bienfaits du dry january.

Le foie gras, les chocolats, le champagne, les vins rouge et blanc, les cocktails… Chaque année, c’est la même chose, on termine décembre avec un foie et un corps en vrac. Et si on ne regrette pas vraiment ces excès (après tout, on ne vit qu’une fois), on ressent généralement le besoin d’une bonne détox.

Perdre du poids : voici les alcools les moins caloriques à siroter lors du réveillon

Depuis quelques années, le « Dry January« , lancé outre-Manche en 2013, gagne de plus en plus d’adeptes. Le concept : ne pas boire d’alcool (du tout) pendant tout le mois de janvier.

En général, votre portefeuille vous dit merci et votre corps aussi ; voici pourquoi.

Dry January : des effets sur le poids

Alcool = sucre. Même une boisson alcoolisée peu calorique reste une bombe qui sera métabolisée en priorité par l’organisme.

D’autant plus que le rhum ou la petite vodka qui font plaisir sont rarement consommés seuls. Et qui dit cocktail dit sodas, sirops et autres diluants, ce qui revient à multiplier la mise.

L’arrêt de l’alcool pendant un mois devrait donc vous permettre de perdre un peu de poids. On ne vous parle pas de 10kg, mais peut-être 1 à 4kg, selon les métabolismes. Et c’est déjà pas mal.

Dry January : des bienfaits pour votre sommeil

Cela peut sembler étonnant ; on s’est tous vu après trois verres de rouge, et clairement, on ne rêve que d’une chose : retrouver les bras de Morphée. Mais vous avez beau tomber comme une masse, la qualité de votre sommeil en pâtit et vos batteries ne sont pas pleinement rechargées le lendemain.

L’arrêt de l’alcool pendant quelques semaines permet d’améliorer nettement la qualité de votre sommeil.

Dry January : des effets sur le foie

Une période d’excès comme celle des fêtes de fin d’année est un danger pour le foie, qui peut se retrouver surchargé en graisses. On appelle ça la stéatose. Le fait de ne pas boire pendant quelques temps permettra heureusement à votre corps de s’en remettre.

Vous retrouverez un foie sain, ce qui vous permettra de renforcer votre système immunitaire. Pas de refus par les temps qui courent…

Dry January : des effets sur votre consommation de l’alcool tout au long de l’année

Le fait de ne plus boire d’alcool fait prendre conscience de sa consommation et permet de se déshabituer. Après un dry january, il est donc fort probable que vous consommiez moins d’alcool tout au long de l’année.

Pour information, afin de limiter les risques liés à l’alcool, la consommation maximum conseillée est de 10 verres d’alcool standard par semaine, sans dépasser 2 verres par jour. Maximum. Surtout, pas tous les jours : il faut garder minimum trois jours d’abstinence par semaine.

Alors, prêt(e) ?

Source