La conduite sous l’emprise de stupéfiants, bombe à retardement

On estime à plus d’un million le nombre de consommateurs réguliers de drogues en France. Inquiétant quand on connaît les effets de la conduite sous stupéfiants. Gros plan sur les effets des stupéfiants sur la conduite avec la brigade motorisée d’Arras, qui livre également les points de contrôle vitesse mis en place la semaine prochaine.

Les effets des drogues sur la conduite automobile :

– Morphine, héroïne, méthadone : baisse des capacités physiques et mentales, perte de coordination, somnolence, vision trouble.

– Cocaïne, amphétamine, ecstasy : comportements à risque, agressivité, faux sentiment de confiance, somnolence, état dépressif, inattention.

– LSD, champignon hallucinogène, kétamine : hallucinations, perte de sens de la réalité, problèmes de coordination.

Les effets les plus insidieux sont certainement attribuables au cannabis, qualifié de drogue douce, dont la consommation a été multipliée par quatre entre 1993 et 2012. L’usage du cannabis perturbe les fonctions cognitives (difficultés à percevoir son environnement), complique la concentration, augmente le temps de réaction. Il induit des troubles anxieux et dépressifs et peut entraîner ou aggraver des troubles psychotiques (schizophrénie). La désinhibition induite par le cannabis est facilitatrice de comportements à risque et participe au bilan des accidents. Les méfaits du cannabis sont également connus et prouvés : cancers ORL et bronchopulmonaires, cancer du testicule, infarctus et AVC.

Les sanctions : le code de la route punit la conduite en ayant fait usage de substances ou de plantes classées comme stupéfiants. Pour la justice, peu importe que vous soyez sous l’effet d’un produit, tant qu’il est détectable dans le sang, vous êtes en infraction. Les peines encourues : deux ans de prison et amende de 4500 €, retrait de 6 points sur le permis. Le titulaire d’un permis de conduire probatoire peut voir son permis invalidé pour perte totale de points. Les peines sont majorées si le test révèle également l’empire d’un état alcoolique.  Source

Publicités

Ecrire un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s