Cannabis K2 : une drogue de synthèse 85 fois plus puissante que la naturelle

Les drogues de synthèse, à la composition chimique en perpétuelle évolution, sont responsables d’un nombre croissant d’overdose aux Etats-Unis.

Quand 33 personnes se sont effondrées sur les trottoirs de Brooklyn durant une seule journée de juillet dernier, les spécialistes de santé ont tout de suite pensé à un coupable : le cannabis de synthèse, que l’on peut acheter sur Internet et dans certaines épiceries sous le nom de K2, ou de Spice.

Quelques mois après cet incident, une étude publiée dans le New England Journal of Medicine cette semaine confirme ces premiers soupçons. Surtout elle révèle que ce cannabis de synthèse était en fait 85 fois plus puissant que la vraie marijuana.

Pour expliquer cette « épidémie de zombies » – c’est ainsi que les personnes qui ont appelé les secours décrivaient les personnes en train de faire une overdose – Roy Gerona, professeur assistant au laboratoire de toxicologie clinique de l’Université de Californie a analysé la composition chimique d’un des paquets de cannabis de synthèse découverts sur la scène. Il a réussi à déterminer que cette drogue – appelée avec le poétique nom de « AK-47 24 Karat » –  était un cannabinoïde synthétique, le AMB-FUBINACA, c’est-à-dire un analogue à la molécule AB-FUBINACA développée par Pfizer en 2009 comme puissant anti-douleur.

Plus de 540 nouvelles substances psychoactives en un an
Cet épisode tragique est le révélateur d’un mouvement de fonds aux Etats-Unis où les drogues de synthèses sont en plein boom. La composition chimique précise de ces drogues de synthèse est en perpétuelle évolution. Roy Gerona  explique dans son étude que « plus de 540 nouvelles substances psychoactives » ont été rapporté l’année dernière à l’Office des Nations Unies contre les drogues et les crimes. Cela a pour but de contourner la législation sur les drogues : il suffit de changer un tout petit peu la molécule pour qu’elle ne soit plus dans la liste des produits illicites. Mais cela rend également les conséquences médicales de ces drogues totalement imprévisibles.

Résultats : aux Etats-Unis, les overdoses au cannabis synthétique sont en pleine explosion. Selon les centres d’information toxicologiques, cités par la chaîne d’information américaine CNN, 5300 personnes ont été exposées au cannabis synthétique durant la première semaine de juillet, contre 3600 durant toute l’année 2015.

Source

Publicités

Ecrire un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s