Cannabis : la légalisation pourrait faire augmenter la consommation

Source France Info

D’après une étude menée dans les Etats du Colorado, de Washington et en Uruguay, la légalisation du cannabis entraînerait une augmentation de la consommation chez les adultes.

La légalisation du cannabis pourrait faire augmenter la consommation, selon une étude de l’Institut national des hautes études de la sécurité et de la justice (Inhesj) et de l’Observatoire français des drogues et des toxicomanies (OFDT) présentée ce 6 octobre. L’étude Cannalex porte sur les expériences de régulation du cannabis lancées en 2012 dans les Etats américains du Colorado et de Washington, ainsi qu’en Uruguay depuis cet été. Ces derniers ont mis en place des processus de légalisation du cannabis à titre récréatif et personnel, en autorisant, sous certaines conditions, la détention mais aussi la production et la diffusion du cannabis.

Hausse de la consommation chez les adultes

Dans les deux Etats nord-américains étudiés, « dans les plus jeunes générations, la légalisation du cannabis n’a pas stimulé la consommation de cannabis, qui se maintient cependant à un niveau élevé », souligne l’étude. ON notera que dans ces deux Etats, la consommation de cannabis reste interdite avant 21 ans. On relève, en revanche, une hausse de l’usage de cannabis parmi les adultes« , particulièrement marquée chez les consommateurs occasionnels et réguliers de plus de 25 ans.

« En Uruguay, la situation épidémiologique s’avère moins nuancée : tous les indicateurs de consommation sont orientés à la hausse (expérimentation, usage dans l’année, usage dans le dernier mois), y compris parmi les plus jeunes », révèle l’étude.

Ce phénomène entraîne de nouveaux problèmes sanitaires, selon l’étude qui souligne notamment « une hausse importante des cas d’hospitalisation liés à des intoxications cannabiques présumées dans les deux Etats nord-américains ». 

Baisse de la perception du risque du cannabis

Elle constate également une baisse de la perception du risque, avec une augmentation des cas de conduite après un usage de cannabis et un recul des demandes de traitement chez les plus jeunes.

Selon Ivana Obradovic, directrice adjointe de l’OFDT et coauteure de l’étude, cette étude « ne permet pas de préjuger des effets d’une éventuelle légalisation au sein de l’Union européenne, et donc en France, où les contextes d’usage du cannabis s’avèrent différents, mais elle apporte des éléments scientifiques utiles au débat public ».

En France, l’usage de cannabis est passible d’un an de prison et 3.750 euros d’amende. Le gouvernement a annoncé récemment un allègement de la répression d’ici la fin de l’année, prévoyant de punir l’usage du cannabis par une amende forfaitaire. Les Français sont parmi les plus gros consommateurs en Europe. En 2014, 17 millions de Français disaient avoir déjà pris du cannabis dans leur vie et 700.000 en consommeraient quotidiennement, selon l’OFDT.

Publicités

Ecrire un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s