Cannabis: des tests de dépistage dans les tabacs

Vendredi 31 janvier 2014

100.000 tests de dépistage du cannabis vont être mis en vente ces jours-ci chez 3.000 buralistes français.

Fumer du cannabis est interdit en France. Pourtant, avec environ 4 millions de fumeurs plus ou moins réguliers, l’Hexagone en est l’un des plus gros consommateurs d’Europe. Une « addiction » qui a des conséquences sur les routes puisque la part des conducteurs positifs au haschisch impliqués dans un accident mortel s’élève à 13,4%. Aujourd’hui, conduire avec des traces de THC (la substance active du shit) dans le sang est passible de 4.500€ d’amende, d’un retrait de 6 points sur le permis et de 2 ans d’emprisonnement (dix en cas d’accident mortel). Et lors d’un contrôle, et contrairement à l’alcool (0,5g/l), aucune tolérance n’est permise.

Des traces dans le sang pendant plusieurs jours

Pire, les traces de stupéfiants restent plusieurs jours dans l’organisme des fumeurs. Combien de jours exactement? Difficile à évaluer. De 24 heures à 3 jours pour un fumeur occasionnel, beaucoup plus pour un fumeur régulier. La seule solution reste alors de ne pas prendre le volant ou de s’autodépister avant de conduire. Comment? En se procurant un test urinaire… chez le buraliste. Ces jours-ci, un fournisseur (Elicole) met en effet 100.000 tests en vente dans 3.000 bureaux de tabac français.

3,50€ l’unité

Baptisés « Cannabis Verdict », ceux-ci sont proposés au prix unitaire de 3,50€ et s’accompagnent d’un livret de sensibilisation de 24 pages. 5 à 15 minutes d’attente après la réalisation du test suffisent pour connaître la dose de THC présente dans le sang.

D’ici un mois environ, ces tests trouveront également place dans les centres auto Feu Vert et Norauto.

Retrouvez tous les détails de cette arrivée de tests de dépistage dans les bureaux de tabac dans lenuméro 1326 d’Auto Plus, en kiosque jusqu’au 6 février.

Source

Publicités