Le cannabis, ennemi des spermatozoïdes ?

La consommation de cannabis multiplie par deux le risque d’infertilité masculine, selon une étude américaine.

Déjà accusé à juste titre de nombreux maux, le cannabis est, cette fois-ci, selon une étude américaine, l’ennemi des spermatozoïdes.

Des scientifiques des universités de Sheffield et de Manchester viennent en effet de publier une étude dans la revue médicale Human Reproduction selon laquelle la consommation de cannabis diminue la qualité du sperme masculin.

Le cannabis déforme les spermatozoïdes

Les chercheurs se sont basés sur 2 249 hommes de 18 ans et plus, consultant pour des problèmes de fertilité. Les participants ont renseigné leurs critères de mode de vie (drogue, alcool, tabac…) par questionnaire et entretien, et une analyse de sperme a été effectuée.

Les résultats de l’étude montrent que le cannabis déforme les spermatozoïdes. Ces derniers ne peuvent plus se déplacer correctement et ne parviennent donc pas à pénétrer l’ovule à féconder.

« Comparez les spermatozoïdes à des petits avions. Un spermatozoïde normal est comme un avion aérodynamique, qui se déplace très rapidement et sans efforts. Le cannabis transforme ce superavion en un biplan maladroit et instable… », explique le Dr Allan Pacey, professeur d’andrologie à l’université de Sheffield et auteur de l’étude.
4 % de sperme viable chez les consommateurs réguliers

Résultat : les consommateurs réguliers de cannabis n’ont que 4 % de sperme viable en réserve.

Toutefois, le sperme redevient normal trois mois environ après l’arrêt du cannabis.

Source

Publicités