Le cocktail alcool-cannabis est redoutable au volant

INFOGRAPHIE – La consommation de cannabis associée à l’alcool multiplie par 16 le risque d’accident de la route.

Cannabis et alcool

La part des conducteurs impliqués dans un accident mortel et qui ont pris de la drogue progresse. Elle a ainsi augmenté en 2014, à 13,5 %, contre 12 % en 2012. Comme les années précédentes, la tranche d’âge des 18-24 ans reste la plus exposée à ce fléau. Sous l’effet du cannabis, principalement dépisté lors des contrôles, le conducteur perd ses moyens, rappelle Jean-Pascal Assailly, psychologue et chercheur à l’Ifsttar (l’Institut français des sciences et technologies des transports, de l’aménagement et des réseaux). Ainsi, la vision périphérique est troublée et devient, selon ce spécialiste, «une vision en tunnel».

Autres conséquences: la capacité de contrôle d’une trajectoire est amoindrie et le temps de réaction est allongé. «Le cannabis perturbe les fonctions les plus automatisées de la conduite», souligne le chercheur.

«En situation d’urgence, il ne pilera pas automatiquement comme il le ferait d’ordinaire»

À la différence de celui qui a bu, l’usager qui est sous l’emprise de stupéfiant a d’ailleurs moins conscience que ses facultés sont détériorées. «L’alcool, énerve, pousse à la prise de risque et certains vont alors rouler sur une petite route à 120km/h. Avec le cannabis, le consommateur qui se sent zen, calme, croit que son comportement n’a pas changé.

Mais, en réalité, le conducteur qui aura fumé un joint réagira différemment. En situation d’urgence, il ne pilera pas automatiquement comme il le ferait d’ordinaire», explique Jean-Pascal Assailly, en rappelant que la drogue touche en majorité les 15-25 ans

Risque multiplié par deux

Toutes les études indiquent que le risque de provoquer un accident de la route est multiplié par deux quand on consomme du cannabis.

Or le risque est multiplié par 16 quand on y associe l’alcool.

Pour le chercheur, ce cocktail est tout simplement «redoutable». «Le cannabis renforce les effets de l’alcool et l’alcool renforce ceux du cannabis. Il ne faut jamais mélanger ces deux produits».

Source

Publicités