Les enfants américains de plus en plus exposés au cannabis

Une étude montre que le nombre d’enfants qui ingère accidentellement du cannabis a très nettement augmenté aux Etats-Unis. Les auteurs appellent à l’application de nouvelles dispositions dans sa commercialisation.

La légalisation du cannabis thérapeutique aux Etats-Unis amène avec elle une nouvelle préoccupation : l’exposition du petit enfant par l’ingestion et la respiration accidentelles de la drogue.

Cannabis thérapeutique : vers de nouvelles dispositions aux USA

Une étude américaine publiée dans la revue Clinical Pediatrics met en cause la sécurité de l’enfant et encourage les autorités à se pencher sur la question de sa protection dans les textes sur la légalisation du cannabis.

Les auteurs appellent à l’application des mêmes dispositions que celles prises pour les médicaments (conditionnement, mises en garde).

1969 cas d’exposition d’enfants depuis 2000

Cette étude, menée par des chercheurs du Nationwide Children’s Hospital (Columbus), montre que les accidents liés à l’exposition des jeunes enfants au cannabis ont très fortement augmenté avec notamment 1 969 cas d’exposition de jeunes enfants signalés sur l’ensemble des Etats-Unis, de 2000 à 2013.

Aussi, le taux d’exposition a été multiplié par 6 de 2006 à 2013 dans les Etats qui ont légalisé le cannabis thérapeutique avant 2000. Chez les enfants de 5 ans et moins, la hausse de l’exposition était de 147 % de 2006 à 2013.

Dans l’année qui a suivi la légalisation du cannabis médical, des pics d’exposition des jeunes enfants ont été constatés et même les Etats qui n’ont pas légalisé la drogue connaissent une augmentation de 63 % du taux d’exposition.

Plus de 18 % des enfants exposés au cannabis hospitalisés

Plus de 75 % des enfants exposés ont moins de 3 ans et la plupart de ces expositions se font par ingestion. « Les très jeunes enfants explorent leur environnement en mettant à la bouche, brownies et cookies… au cannabis compris », explique le Dr Henry Spiller, auteur principal de l’étude, toxicologue et directeur du Centre Anti-Poisons de l’hôpital Nationwide pour enfants.

Plus de 18 % des enfants exposés au cannabis ont été hospitalisés. Les effets cliniques rapportés sont mineurs pour certains mais ont pu en mener d’autres au coma, à l’arrêt respiratoire ou aux convulsions. Le THC, principe psychoactif du cannabis, peut en effet être présent en quantité élevée dans les biscuits et autres produits de consommation.

4 Américains sur 5 restent opposés à l’utilisation du cannabis, même thérapeutique, en présence des enfants. Toutefois, 1 américain sur 10 possède désormais une carte d’autorisation d’usage de cannabis médical ou connaît quelqu’un dans ce cas.

Source

Publicités

Ecrire un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s