Ischémies vasculaires : le cannabis, un facteur déclenchant ou précipitant ? par le Professeur JP Goullé

Les preuves s’accumulent, les toxicités du cannabis et du tabac s’ajoutent. 

Notre collègue Le professeur Jean- Pierre Goullé nous en apporte ici une nouvelle preuve en décrivant l’impact vasculaire de l’association. Une fois encore, il montre bien que le cannabis est une drogue d’action lente et que ses lésions peuvent être réversibles alors que celles du tabac ne le sont pas

Jean Paul Tillement

ischémie titre Goulle

Cliquez sur 

Ischémies vasculaires le cannabis

Publicités