Facebook détecte les potentiels dealers de drogue grâce à l’IA

Par Thibaut Popelier Le 18 novembre 2018

facebook piratage
Même s’il est, par principe, impossible de « modérer Internet », les réseaux sociaux comptent bien lutter contre le crime et les addictions. C’est par exemple le cas de Facebook qui a développé une intelligence artificielle pour s’attaquer aux dealers de drogue.

Cette IA peut donc repérer les images liées à la drogue qui ont été postées par des utilisateurs.

L’intelligence artificielle contre le crime

Cette technique permet de les détecter avant même qu’elles ne soient signalées par d’autres internautes comme étant du contenu inapproprié. La nouvelle manière procéder permettra notamment aux modérateurs humains de se consacrer à d’autres tâches, comme trouver des pages, des groupes ou encore des hashtags en rapport avec la drogue.

Kevin Martin, en charge de la politique publique américaine chez Facebook, a expliqué le fonctionnement de cette intelligence artificielle : « Notre technologie peut détecter du contenu comme des images en rapport avec la drogue et les tentatives de vendre cette drogue avec des informations telles que des prix, des numéros de téléphone ou des identifiants pour d’autres réseaux sociaux ».

Une solution contre la crise américaine des opioïdes ?

Dans le même temps, Facebook a rejoint Twitter et Google dans le but de former une coalition nommée « Tech Together ». Elle aura pour but de lutter contre la crise liée à l’addiction aux opioïdes (substances psychotropes comme l’héroïne par exemple), qui toucherait plus de deux millions d’américains à l’heure actuelle. D’après les autorités, ces addictions auraient causé la mort de plus de 49 000 citoyens américains l’année dernière.

D’après Kevin Martin, les plus gros acteurs d’internet, tels que Facebook et Google, travailleront ensemble pour offrir les ressources nécessaires afin d’aider les personnes victimes des différentes addictions liées à la drogue. Une tâche qui semble presque impossible…

Publicités