Islande : les chevaux avaient abusé du cannabis

Les vétérinaires pensaient que les équidés étaient atteints d’une maladie neurologique rare. Le problème venait de leur alimentation, selon la presse locale.

Les animaux pouvaient souffrir d'un manque de coordinaion musculaire, de tremblements ou d'un appetit accru. Photo d'illustration.
Les animaux pouvaient souffrir d’un manque de coordinaion musculaire, de tremblements ou d’un appétit accru. Photo d’illustration.

© John Fredricks / NurPhoto