Drame d’Aubin : le chauffard était sous l’emprise de cannabis

Le laboratoire de police scientifique de Toulouse a mis les bouchées doubles pour procéder à l’analyse de l’échantillon de sang prélevé sur le conducteur de l’Audi, qui a mortellement blessé un policier, vendredi après-midi, avenue du lycée à Aubin.

Si l’analyse n’a pas révélé de présence d’alcool, le chauffard mis en cause conduisait en revanche sous l’emprise de produits stupéfiants, du cannabis en l’occurrence.

Précisons que, comme l’a confirmé le procureur samedi matin, Jérémy M. avait déjà été condamné par le passé pour conduite sous l’emprise de produits stupéfiants.

Le chauffard doit être présenté ce dimanche au pôle criminel de Montpellier qui doit décider des chefs de mises en examen, le plus probable étant la violence volontaire ayant entraîné la mort sans intention de la donner, avec au moins deux circonstances aggravantes : l’utilisation d’une arme par destination (la voiture) et le fait que la victime soit policier.

SOURCE

Publicités

Ecrire un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s