Cannabis : le Colorado évalue l’impact de la légalisation sur la santé

Aux Etats-Unis, l’Etat du Colorado a évalué sa légalisation du cannabis thérapeutique ou récréatif, et les résultats sont mitigés. 

Cannabis : le Colorado évalue l'impact de la légalisation sur la santéVICTORIABEE / ISTOCK.

Dans le Colorado, la légalisation du cannabis thérapeutique a réduit le taux d’hospitalisation pour douleurs chroniques, mais a augmenté le nombre d’accidents de la route et d’overdoses. Ce sont les résultats d’une nouvelle étude, publiée dans le British Medical Journal.

Une augmentation de 10% du nombre d’accidents de la route

Précisons que le Colorado a aussi légalisé la consommation de cannabis à usage récréatif depuis 2014. Les chercheurs ont constaté qu’après l’évolution législative, cet Etat américain a connu une augmentation de 10% du nombre d’accidents de la route, ainsi qu’une augmentation de 5% d’overdoses d’alcool et de cannabis ayant entrainé des blessures ou la mort. Dans le même temps, les autorités locales ont enregistré une baisse de 5% des admissions à l’hôpital pour douleur chronique.

28 millions de dossiers constitués pour hospitalisation ont été passés au crible. « Il y a eu peu de recherches rigoureuses concernant les effets réels de la consommation de cannabis sur la santé publique », souligne Gregory Marcus, chercheur en cardiologie à l’UCSF School of Medicine. « Ces données démontrent la nécessité d’une mise en garde énergique contre la conduite sous l’influence de toute substance psychotrope, et suggèrent que les efforts de lutte contre la dépendance et l’abus d’autres drogues récréatives deviennent encore plus importants lorsque le cannabis a été légalisé », ajoute-t-il.

Une évaluation complexe

En 2014, plus de 117 millions d’Américains, soit 44,2% du pays, avaient consommé du cannabis au cours de leur vie. Aux Etats-Unis, 28 États et le district de Columbia ont autorisé l’usage du cannabis thérapeutique, et 9 d’entre eux l’ont légalisé à des fins récréatives.

Bien qu’il soit plus commode de conclure que la légalisation du cannabis récréatif ou thérapeutique est bonne ou mauvaise, « son évaluation est beaucoup plus complexe », poursuit Gregory Marcus. « Ses effets sont très probablement variables, selon les besoins et les circonstances propres à chaque individu. L’utilisation des revenus tirés du cannabis à des fins récréatives pour appuyer ce genre de recherche serait probablement un investissement judicieux, tant sur le plan financier que sur celui de la santé publique », conclut-il.

En France, la légalisation du cannabis thérapeutique fait débat au sein de la classe politique et de la société civile. Le Premier ministre Edouard Philippe a récemment estimé qu’il serait « absurde de ne pas se poser la question » de la légalisation du cannabis thérapeutique.

Source

Publicités

Ecrire un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s